Bienvenue sur le site communautaire de Montmagny-L'Islet

Ce site est ouvert à tous les membres et amis de la CDC Ici Montmagny-L'Islet.

Nous vous invitons à nous communiquer toute information concernant les organismes communautaires des MRC de L'Islet et de Montmagny.

Nous publierons également toute activité ou tout évènement servant au développement de la qualité de vie de nos communautés !

dimanche 29 avril 2018

On vous informe - CALACS de la Rive-Sud - Infolettre mai 2018

Mot de l'équipe
C'est avec plaisir que nous vous présentons cette nouvelle infolettre, afin de vous informer de l'actualité entourant la mission du CALACS et de vous transmettre les dernières nouvelles de l'organisme.

Si vous avez des questions ou des suggestions concernant l'infolettre, n'hésitez pas à communiquer avec nous par courriel ou par téléphone.

Bonne lecture!

Dans cette édition:

♀  Fusillade à Toronto: un geste contre les femmes
♀  Assemblée générale annuelle du CALACS
♀  Cours d'autodéfense
♀  La Semaine des victimes et survivantEs d'actes criminels 2018
♀  Groupe ouvert
♀  Dons de Valero et de la Fondation Québec Philanthrope
♀  Le bénévolat au CALACS
À votre agenda
 
♀ Atelier sur «Comment faire un dévoilement»
Lundi le 30 avril à 18h

Le dévoilement d'une agression à caractère sexuel auprès de notre entourage n'est certainement pas une chose facile.  Cet atelier permettra aux participantes de développer des outils en prévision d'éventuellement faire un dévoilement.  Il importe de se poser les bonnes questions et de faire ce genre de dévoilement pour les bonnes raisons.

♀ Groupe ouvert
Mardi le 8 mai à 18h30
Mardi le 22 mai à 18h30

NOUVEAUTÉ! Pour toutes les femmes sur la liste d'attente ou ayant déjà eu un suivi, nous vous invitons à assister à notre nouvelle formule de groupe de soutien. Les rencontres auront lieu aux 2 semaines. Aucune inscription requise. Deux 
intervenantes seront sur place pour animer la rencontre et pour vous aider. La rencontre aura lieu au CALACS, pour une durée de 2 heures. Un temps de parole sera accordé équitablement selon le nombre de personnes présentes. Vous n'êtes pas obligée de prendre la parole, vous pouvez seulement écouter et/ou participer aux conversations. Les sujets seront déterminés en fonction des besoins des femmes présentes.


♀ Assemblée générale annuelle
Jeudi le 24 mai à compter de 17h30

Cet exercice, essentiel à notre santé démocratique et notre vie associative, nous permettra de faire le bilan de l'année 2017-2018.  Nous profitons également de cette occasion pour vous inviter à renouveler votre carte de membre pour l'année 2018.  Votre renouvellement permettra de pouvoir voter lors de notre AGA.  De plus, un atelier spécial sur l'hypersexualisation aura lieu à 17h30.  Un léger goûter sera servi sur place.  Nous vous attendons en grand nombre!

♀ Cours d'autodéfense
Samedi le 2 juin à 9h00

GRATUIT. Ce cours est adapté à la réalité des femmes qui ont été victimes d’agressions à caractère sexuel. Pendant ce cours, les femmes apprendront des techniques pour se défendre face à la menace verbale, psychologique et physique. Pour adolescentes et femmes de tous les âges. Adapté pour les âges et conditions physiques. Inscription obligatoire. Les places sont limitées. 
 
**********
Pour nous joindre ou vous inscrire aux activités :
Téléphone : 418 835-8342
Sans frais : 1 866 835-8342
 Courriel : info@calacsrivesud.org

Faites un don
Tuerie à Toronto:
Un geste contre les femmes

Antiféministe. Misogyne. Machiste. Phallocrate. Sexiste. Des mots qui font peur. Des mots qu'on évite.  Des concepts que l'on ignore, comme si cela n'existait pas. Pourquoi des hommes tuent encore des femmes, dans le but de revendiquer leur droit de «mâle alpha»? Qu'est-ce qui motive ces Marc Lépine, Elliot Rodger et Alek Minassian de ce monde?

« Le féminisme n’a jamais tué personne, le machisme tue tous les jours »
- Benoîte Groulx.

Ne faisons pas de déni, la misogynie, ça existe. Ça fait souvent des victimes. Pas juste en Inde ou en Afrique. Les femmes du Québec, du Canada, ne sont pas à l'abri de violences sexistes. Ce ne sont pas des «incidents» ou des cas isolés. Que ce soit sous forme de meurtres, de viols, de mutilations génitales, de harcèlement ou de «mansplaining*», les gestes contre les femmes sont omniprésents.

Nous vivons dans une société qui tolère la violence faite aux femmes... mais qui s'indigne lors des actes plus «flamboyants» ou  réagit lors de mouvements importants,  comme le #MoiAussi. Cependant, nous ne devrions pas attendre un geste démesuré avant d'entrer en action. Grand nombre de ces hommes violents tiennent des propos sexistes quotidiennement et affichent leurs couleurs via, par exemple, leur page Facebook. La moindre des choses serait de réagir à ces paroles et ne pas tolérer cette violence. AVANT qu'il ne soit trop tard. Pas après.

Pour briser ce cercle de violence, il y a des solutions. Il faut faire de l'éducation, arrêter de tolérer les propos anti-femmes, laisser la place à l'égalité, au respect, à la parité homme/femme et poursuivre l'amélioration du droit des femmes. Car le combat n'est pas fini. Même ici, dans notre pays favorisé.

Au CALACS, nous entendons et voyons quotidiennement la violence faite aux femmes. Les agressions sexuelles sont directement liées à la prise de pouvoir que certains hommes se permettent sur les femmes.  Si toutes celles qui ont été harcelées sexuellement ou agressées s'affichaient, on pourrait donner aux gens une idée de l'ampleur du problème. Si tous ceux qui voient des gestes de violence ou qui entendent des propos dénigrants réagissaient, on pourrait changer le monde.

Arrêtons de nous fermer les yeux: la violence faite aux femmes existe encore en 2018. On en a encore eu la preuve, lors de la tuerie à Toronto, le 23 avril dernier.
 
*Mansplaining: c’est quand un homme explique à une femme d’un ton condescendant, sur un sujet qui la concerne elle, qu’elle a tort de penser ce qu’elle pense, de dire ce qu’elle dit.

Assemblée générale annuelle du CALACS
 
L'Assemblée générale annuelle aura lieu le 24 mai prochain dans les locaux du CALACS. L'activité sera précédée d'un atelier sur la problématique de l'hypersexualisation. Nous attendons les participantes dès 17h30 pour l'atelier. L'AGA débutera à 19h00. Un léger goûter sera servi.

Lors de notre AGA, vous pourrez connaître les résultats de notre dernière année. Combien de nouvelles demandes le CALACS a-t-il reçu? Combien d'activités de sensibilisation ont été réalisé? D'où proviennent les femmes ayant recours à nos services? Venez nous voir afin d'y découvrir les réponses et bien d'autres faits saillants!

Manifestez votre présence via courriel ou par téléphone.
Le groupe ouvert
 
Un premier groupe ouvert a eu lieu le 24 avril dernier. Ce sont 11 femmes qui ont participé à la première rencontre. Deux intervenantes étaient sur place pour animer la rencontre.

Cette initiative fait suite à un automne très mouvementé en terme de dénonciations et de nouvelles demandes au CALACS, ce qui nous a obligées à créer une liste d'attente.  Après plusieurs échanges destinés à trouver une façon de répondre aux besoins des femmes en attente, le CALACS a décidé de créer un groupe ouvert.  Le groupe ouvert s'adresse aux femmes présentement en attente et aux femmes ayant déjà reçu des services, mais ayant des besoins ponctuels.

Les prochaines rencontres auront lieu aux dates suivantes:


Mardi le 8 mai à 18h30
Mardi le 22 mai à 18h30
Mardi le 5 juin à 18h30
Mardi le 19 juin à 18h30


Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à nous contacter.
Aucune inscription obligatoire.
Faites un don
La semaine des victimes et survivantEs d'actes criminels
 
Du 27 mai au 2 juin 2018 aura lieu la Semaine des victimes et survivantEs d'actes criminels. Le but de cette semaine consiste à faire connaître les problèmes auxquels font face les victimes d’actes criminels et les services, programmes et lois qui existent pour aider les victimes et leurs familles.

Dans le cadre de cette semaine, le CALACS de la Rive-Sud tiendra un kiosque aux Galeries Chagnon afin d'informer la population des services offerts par l'organisme. Ce sera également l'occasion pour nous d'offrir un cours d'autodéfense à un groupe de femmes, afin qu'elles puissent reprendre confiance en elles suite à une agression. Les intervenantes du CALACS recevront également une formation afin d'offrir ces cours, le tout étant financé par le Ministère de la Justice du Canada.

Les agressions sexuelles sont des actes criminels qui touchent 1 femme sur 3. C'est seulement 10% des victimes d'agressions sexuelles qui porteront plainte face à leur(s) agresseur(s). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire